Le Conseil du Jura bernois invite les Prévôtois à voter « non »

Le Conseil du Jura bernois recommande aux habitants de Moutier de voter « non » le 18 juin ...
Le Conseil du Jura bernois invite les Prévôtois à voter « non »

Le CJB a communiqué sa prise de position mercredi en ce qui concerne la votation du 18 juin sur l’avenir cantonal de Moutier

 Le Conseil du Jura bernois a pris position sur l'appartenance cantonale de Moutier et était représenté par (de g. à d.) Walter von Kaenel, Marcelle Forster, Maurane Riesen et Lucas Bonadei.

Le Conseil du Jura bernois recommande aux habitants de Moutier de voter « non » le 18 juin 2017. Le CJB souhaite que les Prévôtois restent dans le canton de Berne après le vote sur leur appartenance cantonale. La prise de position a été rendue publique mercredi matin. Elle remonte à la séance plénière de la semaine dernière où elle a été acceptée par 19 voix contre 5.

Le Conseil du Jura bernois a voulu rappeler son attachement à l’intégrité territoriale de la région. Cette prise de position, attendue, avait suscité une réaction en amont du Conseil municipal de la cité prévôtoise la semaine passée. Le CJB s’est expliqué en rappelant que ses membres sont élus par le peuple et que l’organe avait manœuvré pareillement lors du scrutin du 24 novembre 2013 sur l’étude de l’avenir institutionnel de la région. « C’est une politique de continuité. Nous avons reçu la confiance de la population pour défendre les intérêts du Jura bernois. Et dans cette défense, il y a bien entendu le vote de Moutier du 18 juin. Il était donc nécessaire que nous prenions position », explique Walter von Kaenel, président de la commission Institutions du CJB. Joint par nos soins, le maire de Moutier, Marcel Winistoerfer, nous a confirmé que la prise de position du Conseil du Jura bernois sera très certainement à l’ordre du jour de la prochaine séance du Conseil Municipal mardi prochain.

 

Pourquoi Moutier doit-elle rester dans le canton de Berne ?

Le Conseil du Jura bernois a élaboré une liste de douze arguments qui vont dans le sens d’un maintien de Moutier dans le canton de Berne. Ces arguments ne sont pas nouveaux par rapport à tout ce qui a été déjà dit ; ils ont par contre été développés dans un document de cinq pages. Certains ont été qualifiés comme des « arguments majeurs », comme le vivre-ensemble actuel qui donne la possibilité aux Prévôtois d’habiter dans un canton à deux langues et deux cultures. Le CJB a également mentionné la formation et la santé en évoquant que certains établissements scolaires de formation post-obligatoire pourraient déménager en cas d’une adhésion de Moutier au canton du Jura. Les élus soulignent également que l'avenir du site prévôtois de l’Hôpital du Jura bernois ne serait pas nécessairement indispensable pour la population du canton de Berne, ce qui avait déjà été dit par le Conseil-exécutif dans un courrier du 8 février 2017. Le CJB a aussi rappelé que de nombreuses personnes travaillent pour le canton de Berne à Moutier puisque des unités cantonales y sont installées, comme l’Intendance des impôts, le Tribunal civil et pénal ou encore l’Office des poursuites et faillites pour ne citer qu'elles. Les subventions culturelles et sportives pourraient également pâtir d’un changement de canton de la part des Prévôtois. /jeb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus