Pas de contournement pour le Vallon

Une route de contournement est disproportionnée. C’est la réponse que le Conseil-exécutif a ...
Pas de contournement pour le Vallon

Un projet de contournement routier dans le Vallon de St-Imier n’est pas prêt de voir le jour. C’est l’avis du Conseil-exécutif

Une route de contournement est disproportionnée. C’est la réponse que le Conseil-exécutif a donnée lundi à un postulat d’Anne-Caroline Graber concernant la route du Vallon de St-Imier. La députée de La Neuveville, entourée de cinq autres élus de la région, demandait au gouvernement bernois d’étudier la possibilité de construire des tunnels entre Renan et La Chaux-de-Fonds pour éviter les virages dangereux, et de modifier le tracé pour contourner certaines localités. Selon les auteurs de l’intervention, la route n’est plus adaptée au nombre de voitures qu’elle accueille.

Pour le Conseil-exécutif toutefois, le trafic actuel ne justifie pas qu’un tel projet soit lancé. En moyenne, ce sont 6000 véhicules qui circulent chaque jour dans le Vallon de St-Imier, un trafic qui peut être absorbé sans difficulté par la route actuelle selon le gouvernement bernois.

Trop cher et disproportionné

L’exécutif cantonal explique que les infrastructures routières sont planifiées en collaboration avec la Conception régionale des transports et de l’urbanisation du Jura bernois. Celle-ci prévoit des améliorations ponctuelles sur ce tronçon, mais elle n’a jamais mentionné le besoin d’une route de contournement comme décrite dans l’intervention.

Le gouvernement souligne encore qu’un tel projet représenterait un coût d’environ deux milliards de francs, sans tenir compte de l’impact paysager. C’est pour ces raisons que le Conseil-exécutif renonce à donner suite à cette démarche et propose au Grand Conseil de rejeter ce postulat. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus