172 cas d’abus d’aide social passés sous la loupe en 2016

L’année dernière, 172 cas de soupçons d’abus d’aide social ont été mis sous enquête sur un ...
172 cas d’abus d’aide social passés sous la loupe en 2016

Les cas d’abus d’aide sociale sont rares, mais existent dans le canton de Berne. Les soupçons concernent moins de 1% de l’ensemble des cas

L’année dernière, 172 cas de soupçons d’abus d’aide social ont été mis sous enquête sur un total d’un peu moins de 47'000 bénéficiaires de prestations. Dans 97 cas, l’enquête a pu être achevée. Dans l’ensemble de ces enquêtes, le soupçon a été confirmé dans 55,7% des cas. Un chiffre en augmentation par rapport à 2015. A l’inverse, les soupçons ont été écartés dans 22,7% des cas. Dans les autres affaires, aucune preuve suffisante n’a été trouvée ou le soupçon n’a été que partiellement confirmé. Ces chiffres proviennent du rapport annuel de l’inspection sociale de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale publié vendredi.

 

Plaintes pénales et sanctions

S’agissant des abus avérés, les services sociaux ont déposé une plainte pénale dans 32,5% des cas. Les autres sanctions ont consisté notamment à demander le remboursement de l’argent perçu indûment ou à réduire les prestations d’aide sociale. Le montant à rembourser a pu être chiffré pour plus d’un tiers des cas et a atteint environ 836 000 francs en tout. Un montant qui dépasse les dépenses occasionnées par les inspections sociales (714 000 francs). A noter que ces chiffres ne permettent pas de savoir combien d’argent sera récupéré en fin de compte. /ami


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus