Guillod Gunther: 21 licenciements et un nouveau départ

Le fabricant chaux-de-fonnier de boîtiers horlogers veut supprimer 21 postes, soit près d'un ...
Guillod Gunther: 21 licenciements et un nouveau départ

Le fabricant chaux-de-fonnier de boîtiers horlogers veut supprimer 21 postes. Une consultation a été ouverte avec les partenaires sociaux. L'entreprise annonce aussi son rachat par l'équipe dirigeante et son déménagement cet été dans de nouveaux locaux

 L'entreprise Guillod Gunther confirme vouloir supprimer 21 postes. Le fabricant de boitiers horlogers annonce aussi son rachat par l'équipe dirigeante et son déménagement cet été dans de nouveaux locaux à La Chaux-de-Fonds. (Image: Google Map)

L’entreprise chaux-de-fonnière Guillod Gunther a l’intention de licencier vingt et un employés, soit près d’un quart de ses effectifs. Le fabricant de boîtiers de montres justifie cette restructuration par la nécessité d’adapter l’outil de production aux besoins du marché. Selon ses dirigeants, la situation était tendue depuis plusieurs mois : le chômage partiel était en vigueur pour 35 à 40% des collaborateurs.

La direction de l'entreprise a engagé dès ce mardi une période de consultation avec les partenaires sociaux et des représentants du personnel, conformément à ce que prévoit la Convention horlogère. Guillod Gunther et le syndicat UNIA nous ont confirmé également que le personnel a été informé de la nouvelle lors d’une assemblée ce mardi matin.

À noter que la société avait déjà dû supprimer 21 postes en avril 2015. Depuis les effectifs ont continué de baisser en raison de départs à la retraite non remplacés. Guillod Gunther, qui comprend l’entité Surdez Mathey, emploie encore 87 personnes.

 

Rachat de l’entreprise et nouveaux locaux

Guillod Gunther, qui a fêté l’année dernière ses 150 ans, annonce dans la foulée son rachat par l’équipe dirigeante actuelle, emmenée par le directeur général Philippe Caste. Jean Guillod, figure historique de la société conservera son rôle au sein du conseil d’administration. La société horlogère ne renonce pas à son ambition de se développer à l’avenir. Dans ce but, l’entreprise quittera ses locaux de la Rue du Doubs 83 pour emménager cet été dans de nouveaux bâtiments à La Chaux-de-Fonds. /gwe

 De gauche à droite: M. Frederic Dupuis, M. Pierre Berberat, M. Philippe Caste, Mme Virginie Tronci et M. Alain Guillaume. (Photo: Guillod Gunther)


Actualisé le

 

Actualités suivantes