Vote communaliste : le Conseil du CEFF inquiet

Nouvelle montée de fièvre au sujet du vote communaliste de Moutier. Un oui le 18 juin serait ...
Vote communaliste : le Conseil du CEFF inquiet

Un oui le 18 juin ferait courir un risque indéniable au CEFF, selon le Conseil d’école du Centre de formation professionnelle Berne francophone

 Le CEFF artisanat à Moutier.

Nouvelle montée de fièvre au sujet du vote communaliste de Moutier. Un oui le 18 juin serait « dommageable » pour le CEFF, selon le Conseil d’école du Centre de formation professionnelle Berne francophone. Il affirme vendredi dans un communiqué qu’il partage l’analyse et les inquiétudes du gouvernement bernois. Pour le Conseil d’école, un bouleversement dans la structure du CEFF remettrait en cause tout ce qui a été créé et développé depuis 2010 et ferait peser un risque particulier sur le domaine artisanat.

Côté autonomiste, cette prise de position du CEFF ne passe pas. Irma Hirschi est également membre du Conseil d’école en qualité de conseillère municipale à Moutier. Elle « n’admet pas qu’on utilise un organe de direction pour faire de la propagande politique et qu’on instrumentalise la formation à des fins électorales. » Pour Irma Hirschi, le Conseil d’école du CEFF omet de mentionner qu’une bonne partie de ses apprentis sont d’origine jurassienne et que « son fonctionnement dépend de relations avec les associations professionnelles sans lien avec l’appartenance cantonale ». /rch-mvr

François Roquier, président du Conseil d'école du CEFF

Irma Hisrschi, conseillère municipale à Moutier et membre du Conseil d'école du CEFF


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus