Des entrepreneurs de Moutier brisent « la loi du silence »

Les entrepreneurs prévôtois sont peu nombreux à se prononcer en faveur du maintien de Moutier ...
Des entrepreneurs de Moutier brisent « la loi du silence »

Si Moutier décide de rejoindre le Jura, des entreprises quitteront la ville

De g. à dr.: Pierre-Alain Droz, Pierre-Alain Stalder, Alain Zellweger, Patrick Tobler et Mark Tobler entourent la deuxième affiche de l'UDC JB sur le vote de Moutier De g. à dr.: Pierre-Alain Droz, Pierre-Alain Stalder, Alain Zellweger, Patrick Tobler et Marc Tobler entourent la deuxième affiche de l'UDC JB sur le vote de Moutier

Les entrepreneurs prévôtois sont peu nombreux à se prononcer en faveur du maintien de Moutier dans le canton de Berne. Mardi matin, deux d’entre eux ont toutefois pris position publiquement. Ils s’exprimaient dans le cadre d’une conférence de presse organisée par l’UDC du Jura bernois. Il s’agit de Pierre-Alain Stalder et d’Alain Zellweger, les patrons de l’entreprise de décolletage Daniel Stalder SA. Pierre-Alain Stalder a déploré le discours autonomiste qui tend à dire que les sociétés du Jura bernois sont délaissées par le canton de Berne. Il a ajouté que les actions de la Promotion économique bernoise sont très marquées dans la région et que le taux de chômage est plus bas que dans le canton du Jura, et que le canton du Jura n’a rien de plus à offrir.

 

Daniel Stalder SA ne sera jamais jurassienne

L’entrepreneur a ensuite pris une position dure et non négociable : en cas de « oui » le 18 juin 2017, Daniel Stalder SA quittera Moutier. « Nous ne souhaitons pas nous exposer à des années d’incertitudes et renoncerons à aller dans un nouveau climat d’incertitude qui nous est inconnu. Je le déclare solennellement, notre entreprise restera dans le Jura bernois quoi qu’il arrive », explique Pierre-Alain Stalder. Il ajoute ne pas être le seul entrepreneur à adopter ce discours ferme : « je ne peux pas donner de noms, mais 4 à 6 entrepreneurs partagent mon point de vue et feront de même en cas de départ dans le Jura ».

 

Impact pour les sociétés locales

L’entrepreneur entend bien couper les ponts avec Moutier en cas de « oui ». Il déclare officiellement que si Daniel Stalder SA venait à quitter Moutier, elle ne verserait plus aucune subvention au FC Moutier ou a d'autres sociétés. Pierre-Alain Stalder a peu goûté de se faire épingler dans le dernier « Schnapou ». Le journal du carnaval prévôtois reprochait à l’entrepreneur de sponsoriser un club sportif de l’Emmental, sans préciser qu’il était un ancien joueur et un également donateur de l’équipe de football prévôtoise. « Je ne cherche pas à faire peur aux membres des clubs sportifs, mais il y a bien d’autres équipes qui ont besoin de soutien dans le Jura bernois », conclut-il.

 

Deuxième affiche dévoilée

Lors de cette conférence de presse, l’UDC JB a présenté sa deuxième affiche pour la campagne. Elle représente les armoiries de Moutier en train de scier la branche sur laquelle elles sont assises. L’image est accompagnée du texte « Le 18 juin 2017, NON au suicide prévôtois ». Selon le secrétaire du parti Manfred Bühler, il s’agit de responsabiliser les électeurs prévôtois face au choix qui sera le leur et ses conséquences. Une troisième affiche sera présentée dans les semaines à venir. Le parti a aussi présenté des arguments sur le thème du risque, qu’il soit financier pour les citoyens, de condamnation pour les institutions prévôtoises ou encore d’incertitude liée à un changement d’appartenance cantonale. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus