« Marguerite » s’ouvre dans la région

L’agritourisme prend un nouvel essor dans la région avec l’achèvement des premiers projets du concept « Marguerite »

Métairie Bois Raiguel La métairie du Bois Raiguel a profiter du projet « Marguerite » pour développer ses activités (photo: FRI).

Une journée à marquer d’une pierre blanche pour «  Marguerite  ». Les premières réalisations issues du projet de développement de l’agritourisme dans le Jura et le Jura bernois sont achevées et sont inaugurées ce samedi. Il s’agit de celle de la Joux-Chaupe à St-Ursanne qui comprend de l’hébergement et des box pour chevaux, de la métairie du Bois Raiguel à Courtelary avec également de l’hébergement ainsi qu’une rénovation de la fromagerie et, enfin, du Gîte rural à Courcelon avec aussi de l’hébergement et de la vente de produits du terroir. «  Marguerite  » comprend trois autres projets individuels : le Musée suisse de la distillation à Porrentruy, la fromagerie Sommer à Monible et Tourisme Equestre à Courtedoux. Tous les trois seront mis en place d’ici à 2019. Des mesures collectives – comme la création et la mise en réseau de parcours équestres sur 700 kilomètres à travers toute la région – sont prévues d’ici à 2021. Le total des investissements se monte à près de 7 millions de francs. La prochaine étape se déroulera le 3 septembre 2017 avec l'inauguration du premier des huit parcours équestres à créer. Une course et de nombreuses animations seront organisées dans le Clos du Doubs.

 

Un projet porteur d’attentes

Le concept «  Marguerite  » est porté par la Fondation rurale interjurassienne. «  Tous les projets suivent le calendrier prévu  », indique la responsable du projet à la FRI, Micheline Aubry. Le concept doit permettre de produire des retombées directes sur trois axes : les nuitées et l’hébergement, les produits du terroir et la promotion du cheval Franches-Montagnes. Le public visé par les différents projets est à la fois régional et extra-régional. Des efforts de promotion et de communication pour faire connaître les diverses offres sont également menés en collaboration avec les offices du tourisme, notamment du Jura bernois et du Jura. Il s’agit également de tirer parti du futur Musée de la distillation à Porrentruy pour montrer aux visiteurs toutes les possibilités d’activités et d’hébergement dans la région. /comm + fco

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus