L’informatique au chevet de l’administration

L’informatique doit mieux répondre aux besoins de l’administration. C’est ce que souligne le ...
L’informatique au chevet de l’administration

L’administration a besoin de solutions informatiques qui répondent aux besoins de tous ses services. Le rapport 2016 du Bureau pour la surveillance de la protection des données du canton de Berne a été publié mercredi

L’informatique doit mieux répondre aux besoins de l’administration. C’est ce que souligne le rapport 2016 du Bureau pour la surveillance de la protection des données du canton de Berne. Il a en outre évalué la mise en œuvre de ses prescriptions au quotidien.

Avec l’introduction du nouveau poste de travail informatique, l’ensemble de l’administration cantonale traitera des données sensibles, comme les dossiers de candidature, par voie électronique. Il faut donc s’assurer que ces données puissent être consultées uniquement par les personnes autorisées et qu’elles soient effacées définitivement une fois la procédure achevée. Les exigences sont encore plus strictes pour les appareils mobiles tels que les téléphones portables et les tablettes : les données doivent être cryptées et effacées par la centrale en cas de vol de l’appareil.

Le rapport indique encore qu’il faut améliorer les collaborations entre les services spécialisés et les services responsables des prestations informatiques de base de l’administration. /comm+mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus