Un recours à l’encontre de la Municipalité de Moutier

Une lettre de la Municipalité de Moutier crée des remous. Un groupe de citoyens anti-séparatistes ...
Un recours à l’encontre de la Municipalité de Moutier

Un groupe de citoyens anti-séparatistes s’interroge sur une lettre adressée aux seuls parents d’enfants qui fréquentent l’école à journée continue

 La Municipalité de Moutier se retrouve au cœur d'un recours.

Une lettre de la Municipalité de Moutier crée des remous. Un groupe de citoyens anti-séparatistes a déposé un recours auprès de la préfecture du Jura bernois par rapport à la missive qui avait été envoyée aux parents des enfants qui fréquentent l’école à journée continue le 23 mai 2017. On pouvait y lire, en substance, que l’école à journée continue ne disparaîtra pas si la cité prévôtoise rejoint le canton du Jura et que des informations et des rumeurs alarmistes seraient propagées à Moutier.

Les 14 citoyens qui ont signé ce recours s’interrogent sur plusieurs aspects de cette lettre. Premièrement, quelles sont ces informations et ces rumeurs alarmistes et d’où viennent-elles ? Deuxièmement, pourquoi la mise au point de la commune ne s’adresse qu’à un public ciblé et non pas à l’ensemble des citoyens ? Enfin, sur quelles bases la municipalité fonde son action puisqu’aucune preuve tangible de la propagation de rumeurs ne peut être fournie ?

Le groupe de citoyens conclut sa lettre en dénonçant la lettre de la Municipalité de Moutier comme « une propagande politique qui n’a pas lieu d’être de la part de l’autorité communale ». /comm + jeb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus