Dernier grand rendez-vous anti-séparatiste avant le Jour-J

La fête de Mont-Girod a vécu sa dernière édition avant le 18 juin. La manifestation annuelle ...
Dernier grand rendez-vous anti-séparatiste avant le Jour-J

L’édition 2017 de la fête de Mont-Girod s’est tenue vendredi soir et samedi sur les hauteurs de Champoz. De nombreux intervenants ont participé à la partie officielle

La fête de Mont-Girod a vécu sa dernière édition avant le 18 juin. La manifestation annuelle, organisée par le Groupe Sanglier, s’est déroulée vendredi soir et samedi sur les hauteurs de Champoz, à deux semaines du vote communaliste à Moutier.

De nombreux intervenants se sont succédé à la tribune lors de la partie officielle samedi après-midi. C’est Patrick Roethlisberger, au nom de Force Démocratique, qui a pris la parole le premier, suivi du docteur André Piguet, qui a partagé son attachement pour la ville où il s’est installé en 1979 et qu’il a appris à aimer. Le conseiller national Manfred Bühler et le conseiller d’Etat Pierre Alain Schnegg ont tout martelé que seul un non le 18 juin amènera la paix dans la région, avant de faire place au conseiller aux Etats et ancien maire de Bienne Hans Stöckli. Ce dernier a souligné l’importance de l’enjeu pour la région, mais aussi pour la Confédération.

L'affiche des jeunes anti-séparatistes L'affiche des jeunes anti-séparatistes

La jeunesse anti-séparatiste a aussi une voix

En guise de clôture de cette partie officielle, trois jeunes prévôtois ont pris la parole pour donner leurs arguments en faveur du non. Leur but était notamment de montrer que tous les jeunes ne sont pas autonomistes, mais qu’il existe aussi une jeunesse anti-séparatiste, même si elle est plus discrète. Ils ont par ailleurs dévoilé une affiche de campagne au slogan « Protégeons nos acquis ». /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus