Peut-être la dernière Imériale

Les rues de Saint-Imier s’apprêtent à vivre au rythme de l’Imériale ce week-end. L’édition ...
Peut-être la dernière Imériale

Les rues de Saint-Imier s’apprêtent à vivre au rythme de l’Imériale ce week-end. L’édition 2017 pourrait être la dernière, faute de membres au sein du comité

Avec les beaux jours, les fêtes de village sont de retour. Ce week-end la fête aura lieu à Saint-Imier. La 33e édition de l’Imériale se déroule vendredi et samedi. 80 stands et plusieurs attractions musicales sont attendus. Les organisateurs ont fait le point sur la manifestation lundi.

Nouveauté cette année, les badges ne seront plus vendus. Ils seront remplacés par une tombola. Cette décision s’explique par des raisons économiques. Selon le président de l’Imériale, Christian Hug, les pin's n’ont pas rencontré l’accueil attendu au sein du public, la difficulté au niveau des ventes s’est donc fait sentir.

 

Appel aux bénévoles

L’édition 2017 de l’Imériale pourrait être la dernière, faute de membres au sein du comité. Ils sont actuellement six  mais deux démissions ont déjà été annoncées : «  avec quatre membres nous n’arrivons pas à organiser l’évènement l’an prochain. Ce n’est pas faisable, nous aimerions retrouver au moins quatre nouvelles personnes motivées » indique Christian Hug.

Les organisateurs décideront au mois de novembre lors de l’assemblée générale de l’Imériale si la manifestation est maintenue. Ils pourraient demander de l’aide aux autorités municipales pour assurer la pérennité de l’évènement. /anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus