Conseil général mouvementé à La Neuveville

La dernière séance du Conseil général de La Neuveville avant la pause estivale a débuté avec ...
Conseil général mouvementé à La Neuveville

Des fleurs ont été déposées au Quai Moeckli suite au drame. Des fleurs avaient été déposées au Quai Moeckli suite au drame du lundi 15 mai, où deux femmes ont perdu la vie suite à une électrocution dans le port.

La dernière séance du Conseil général de La Neuveville avant la pause estivale a débuté avec un froid. Le père de l'une des deux femmes mortes électrocutées dans le port le mois dernier a demandé à s'exprimer avant l'ouverture. Profondément en colère, il a adressé une salve de critiques aux autorités pour leur gestion de la commune et pour les condoléances offertes suite au drame. Remettant l'arme de service de sa fille, il a évoqué des précédents: « J'aurais pu tirer dans le tas, ou me flinguer devant vous. » Il a quitté la salle avec sa famille après avoir remercié certains membres du personnel communal.

La séance a débuté après une minute de silence en hommage aux victimes.

 

Plus de transport mais aussi plus de bruit

Secouée, l'assemblée a tout de même prêté attention à la présentation de l'avant-projet du tunnel ferroviaire de Gléresse faite par les CFF. Compris dans la FAIF, le Financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire, accepté par les citoyens suisses en 2014, le tunnel doit permettre une augmentation du trafic ferroviaire et réduire les nuisances sonores pour les habitants de Gléresse. Avantage pour La Neuveville, il permettrait d’augmenter les cadences des trains vers Neuchâtel et Bienne à toutes les demi-heures. Le tronçon entre Chavannes et Douanne est le dernier sur la ligne du pied du Jura à être encore aménagé en voie unique. Il pourrait entrer en fonction en 2025 selon la planification actuelle.

Les comptes 2016 ont quant à eux été validés par 31 voix sans opposition./sca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus