La ville de Bienne se dote d’outils pour monitorer la mobilité

De nombreux capteurs ont été installés sur les routes de la cité seelandaise. Ils servent à ...
La ville de Bienne se dote d’outils pour monitorer la mobilité

De nombreux capteurs ont été installés sur les routes de la cité seelandaise. Ils servent à compter le trafic. Ces mesures s'inscrivent dans un projet de monitoring de la mobilité

Un exemple de capteur temporaire situé à la Rue Centrale (photo LDD) Un exemple de capteur temporaire situé à la Rue Centrale (photo LDD)

Vous les avez peut-être aperçus si vous circulez en ville de Bienne. Des câbles et des tubes noirs à même le sol sont installés un peu partout sur les routes. On les retrouve notamment en haut de la Route de Reuchenette, à la Rue Centrale, à la Route de Brügg ou encore au Quai du Haut. Il s’agit de capteurs permanents et temporaires qui servent à compter le trafic. Les comptages effectués s'inscrivent dans le projet de monitoring de la mobilité de la ville de Bienne. Il découle du règlement pour l'encouragement de la circulation piétonne et cycliste et des transports publics adapté en 2014.

Le monitoring peut fournir des données quantitatives concernant le nombre de véhicules, de vélos et de trafic piéton. « Cela permet d’établir une évolution de la mobilité à long-terme » indique Gabriele Leonardi, le responsable de projet secteur de la circulation pour la ville de Bienne.

Actuellement, un état de référence est en train d’être établi. Il sera à nouveau effectué après la mise en service de la branche est de l’autoroute A5 permettant donc de comparer les charges de trafic. /anl

Un capteur permanent installé sur une piste cyclable à la Route de Mâche (Photo LDD) Un capteur permanent installé sur une piste cyclable à la Route de Mâche (Photo LDD)

Toujours à la Route de Mâche, un capteur permanent de véchiucles (Photo LDD) Toujours à la Route de Mâche, un capteur permanent de véchiucles (Photo LDD)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus