Pas touche au Jura bernois et aux francophones

Après le vote de Moutier et à l'heure des économies budgétaires, le Conseil des affaires francophones ...
Pas touche au Jura bernois et aux francophones

Après le vote de Moutier et à l'heure des économies budgétaires, le Conseil des affaires francophones du district bilingue de Bienne demande au gouvernement de soutenir le Jura bernois et les francophones

 Le Conseil des affaires francophones du district bilingue de Bienne met en garde le gouvernement contre tout affaiblissement du Jura bernois et contre toute atteinte à l'offre destinée aux francophones.

La minorité  francophone du canton de Berne a plus que jamais besoin du soutien du gouvernement. Le départ de Moutier dans le canton du Jura et les mesures d’économies prévues l’année prochaine ne doivent pas entraîner un affaiblissement de cette minorité. Dans un communiqué diffusé ce lundi, le Conseil des affaires francophones du district bilingue de Bienne, le CAF, met aussi en garde les autorités contre toute remise en cause du statut particulier du Jura bernois.

Le gouvernement ne doit pas donner suite aux interventions de plusieurs députés alémaniques qui veulent supprimer la garantie de sièges accordés au Jura bernois pour le Conseil-exécutif et le Grand Conseil. Selon le CAF, une telle décision serait nuisible au statut particulier de cette région. Cela étant, le Conseil des affaires francophones du district bilingue de Bienne relève qu'il existe un problème de représentation de la minorité du reste du canton; il est quasi impossible pour un francophone ne venant pas du Jura bernois de se faire élire au gouvernement.

Mais plutôt que de revendiquer un ou des sièges, les francophones doivent, selon le CAF, pouvoir bénéficier de mesures concrètes et non pas faire les frais des plans d’économies prévues l’année prochaine. Il s'agit d'assurer une vaste offre de formation dans leur langue, sans que des écoles ne soient fermées. Le CAF évoque aussi le maintien ou le développement de places d’apprentissages et de travail en français, sans oublier le soutien aux domaines de la santé, du social et de la culture. /comm-gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus