Formation : peu de francophones sur le carreau

Les jeunes bernois francophones ont presque tous trouvé une solution de formation après l’école ...
Formation : peu de francophones sur le carreau

Seuls seize élèves francophones ne savent pas encore ce qu'ils vont faire après leur scolarité obligatoire

   La voie de l'apprentissage a de plus en plus de succès dans le canton de Berne. (Photo: archives)

Les jeunes bernois francophones ont presque tous trouvé une solution de formation après l’école obligatoire. Sur 725 élèves, ils ne sont que seize a encore être en phase de recherche. 51,2 % d’entre eux choisissent la voie de la formation professionnelle initiale. Le canton de Berne indique dans un communiqué que les efforts menés pour promouvoir cette voie portent leurs fruits. Pour les élèves restants, 20 % vont au gymnase, un chiffre stable. Ils sont 21 % à s’orienter vers une solution transitoire, par exemple une année de préparation professionnelle, des stages ou encore d’échange linguistique. Le canton indique qu’à la clôture de son enquête le 1er juin, les places d’apprentissages pour les francophones dépassaient la demande. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus