Préfecture: qui l'emportera?

Le Jura bernois connaîtra le nom de son nouveau préfet ce dimanche. Les citoyens de la région ...
Préfecture: qui l'emportera?

A deux jours de l'élection à la préfecture, tout reste ouvert pour Stéphanie Niederhauser et Hervé Gulloti

Stephanie Niederhauser, Hervé Gullotti, duel préfecture Les électeurs doivent départager Stephanie Niederhauser et Hervé Gullotti ce dimanche pour le poste de préfet du Jura bernois

Le Jura bernois connaîtra le nom de son nouveau préfet ce dimanche. Les citoyens de la région se rendent aux urnes pour faire leur choix entre la PLR Stéphanie Niederhauser et le socialiste Hervé Gullotti. Au premier tour, la citoyenne de Court avait recueilli 47 % des voix contre près de 39 % pour l’habitant de Tramelan. Le troisième candidat, le PEV Patrick Gsteiger, avait réalisé un score de 14 %. Il s’est depuis retiré, et tous les scénarios restent ouverts pour l’élection de dimanche.

La confortable avance de Stéphanie Niederhauser au premier tour ne signifie pas pour autant qu’elle se dirige vers une victoire facile. La PLR, actuellement vice-préfète, peut compter sur le soutien de la droite, qui s’est déjà mobilisée pour elle le 21 mai dernier. De son côté, Hervé Gulloti, pourrait voir son score grimper suite à un mot d’ordre du PEV. Après le retrait de son candidat, le parti évangélique a en effet appelé ses partisans à reporter leurs voix sur le chancelier communal de Tramelan, pour des questions de valeurs chrétiennes avant tout. Si cette consigne est suivie, Hervé Gullotti pourrait potentiellement recueillir 14 % supplémentaires, ce qui le placerait devant Stéphanie Niederhauser. Il faudra aussi voir si la gauche parvient à mobiliser ses troupes pour conserver le siège de préfet qui lui revient traditionnellement. La participation pourrait aussi jouer un rôle important. Elle était de 38 % au premier tour.

Difficile à l’heure actuelle de faire des paris sur le gagnant de dimanche, d’autant plus que les qualités des deux candidats sont reconnues de toutes parts. Quel que soit le verdict des urnes, la préfecture devrait donc être entre de bonnes mains. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus