Le CABI à Delémont s’ouvre à la Chine

Des chercheurs chinois viendront travailler à partir de janvier prochain au CABI, à Delémont
Le CABI à Delémont s’ouvre à la Chine

Des chercheurs chinois viendront travailler à partir de janvier prochain au CABI, à Delémont

CABI Le CABI, à Delémont, et la Chine ont passé un accord pour créer un laboratoire commun (photo: archives).

Le CABI, le Centre international pour l’agriculture et les sciences biologiques, basé à Delémont va collaborer avec la Chine. Un laboratoire commun sera mis en place dans la capitale jurassienne à partir de janvier prochain, selon un communiqué relayé samedi par « Le Quotidien Jurassien ». Trois chercheurs chinois viendront donc travailler à Delémont. Un nouveau bâtiment pour accueillir le laboratoire pourrait voir le jour d’ici deux ans dans la capitale jurassienne. La structure travaillera dans le domaine de la sécurité alimentaire et du développement durable. Le laboratoire sera lié à un centre de recherche en biosécurité qui a vu le jour en 2008 à Pékin. Une délégation chinoise est venue la semaine dernière dans le Jura pour visiter le CABI. C’est la première fois que la Chine met en place un laboratoire de recherche avec une organisation internationale en dehors de ses frontières. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus