Des questions sur le vote communaliste de Belprahon et Sorvilier

Les regards se tournent désormais sur le vote communaliste de Belprahon et Sorvilier. Les habitants ...
Des questions sur le vote communaliste de Belprahon et Sorvilier

La députée Irma Hirschi a déposé une interpellation qui demande notamment si les habitants des deux communes se prononceront en toute connaissance de cause sur leur appartenance cantonale

 Belprahon (ici en photo) et Sorvilier se prononceront sur leur appartenance cantonale le 17 septembre 2017.

Les regards se tournent désormais sur le vote communaliste de Belprahon et Sorvilier. Les habitants des deux communes décideront le 17 septembre 2017 s’ils souhaitent ou non rejoindre le canton du Jura. Une décision qui ne serait peut-être pas prise en toute connaissance de cause, selon la députée au Grand Conseil Irma Hirschi, alors que ces villages avaient expressément demandé de voter après le verdict de Moutier du 18 juin. En cause : les 12 recours contre le vote communaliste de la cité prévôtoise déposés à la Préfecture du Jura bernois.

L’autonomiste de Moutier a envoyé une interpellation urgente ce vendredi. Elle se demande si des moyens supplémentaires seront donnés au préfet du Jura bernois pour que les recours puissent être traités jusqu’au 17 septembre 2017 et si le gouvernement bernois envisage de reporter les scrutins de Belprahon et Sorvilier si la procédure de Moutier est toujours en cours.

Irma Hirschi parle aussi d’un flou juridique puisque Belprahon et Sorvilier pourraient se prononcer le 17 septembre sans savoir si Moutier rejoindra bien le canton du Jura, au cas où tous les recours n’auraient pas été traités. Dans ce cas, l’élue prévôtoise demande si cette situation serait un motif valable pour un recours contre l’organisation du scrutin des deux communes. /jeb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus