Les exportations de Tête de Moine piquent du nez

La Tête de Moine se vend moins à l’étranger. Sur le premier semestre de cette année, 8% de ...
Les exportations de Tête de Moine piquent du nez

La Tête de Moine se vend moins à l’étranger. Sur le premier semestre de cette année, 8% de baisse est constatée par rapport à la même période de 2016

La tête de moine se vend moins à l’étranger. Sur le premier semestre de cette année, 8% de baisse est constatée par rapport à la même période de 2016. La principale baisse des exportations est constatée en France (image: archives).

Les exportations de Tête de Moine sont en baisse. La chute se situe à 8% pour les exportations durant le premier semestre de cette année par rapport à 2016.

La baisse des exportations remarquée avec la Tête de Moine est même un peu plus importante que celle remarquée en Suisse. Pour le fromage à pâte mi-dure, dont la Tête de Moine fait partie, la chute est d’un peu plus de 6%.

Ce recul n’inquiète pas pour autant Olivier Isler, gérant de l’Interprofession de la Tête de Moine. « Il faut faire attention à ces chiffres, parce que l’année passée, les exportations ont atteint un chiffre record. La diminution a été constatée principalement en France. Mais la France est une plaque tournante pour les réexportations vers d’autres pays. Donc, il est difficile de savoir exactement dans quels pays la diminution a eu lieu ».

Au niveau Suisse, tout type de fromage confondu, la baisse des exportations se situe à -0,2%.

À l’inverse, en ce qui concerne les importations, une hausse de 4,4% a été constatée. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus