« Le temps qu’il nous reste » adapté pour la rue

Après une semaine de résidence artistique à Delémont, la compagnie Neurone Moteur présente ...
« Le temps qu’il nous reste » adapté pour la rue

Après une semaine de résidence artistique à Delémont, la compagnie Neurone Moteur présente la version extérieure de son spectacle. Une première

La compagnie Neurone Moteur en action La compagnie Neurone Moteur en action. Photo : Sébastien Olivier

Transformer une pièce de théâtre en spectacle de rue : c’est le défi relevé par la compagnie biennoise Neurone Moteur. Après une semaine de résidence à la Circosphère, à Delémont, elle le présente samedi soir pour la première fois à la Cour du Château à Delémont. La compagnie, spécialisée dans le théâtre physique, s’est inspiré de textes de Frédéric Badré sur la maladie de Chacot (La Grande Santé), une maladie qui cause la paralysie des muscles. Un point de départ choisi pour évoquer le passage du temps et du franchissement des limites de chacun. /sca

Interview de Sébastien Olivier :

Dates : 28 juillet 2017 à 18h à la Cour du Château, Delémont. 30 et 31 juillet à La Plage des Six-Pomes, la Chaux-de-Fonds. 5 et 6 août à La Tournée des Plages, Belfort.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus