Rachat en vue pour la Clinique des Tilleuls à Bienne

Swiss Medical Network, filiale d'Aevis Victoria, a fait une proposition en ce sens à l’établissement privé biennois. Un accord de transaction a été signé jeudi

Swiss Medical Network pourrait ajouter une nouvelle clinique privée à sa liste déjà longue de 16 établissements. Elle a soumis jeudi une offre de rachat aux 550 actionnaires de la Clinique des Tilleuls. Le conseil d’administration leur recommande de l’accepter.

Selon Kurt Aberhard, président du conseil d’administration de la Holding du Tilleul, la clinique se porte bien. Elle a beaucoup investi ces dernières années, notamment dans les infrastructures et a la chance, aujourd’hui, d’avoir trouvé un partenaire pour une telle proposition.

Pour le directeur de la Clinique des Tilleuls, Hanspeter Frank, il est nécessaire d’envisager l’avenir : « les risques dans le domaine de la santé sont énormes. Nous devons travailler ensemble et coopérer ». Il se veut néanmoins rassurant et affirme que pour les patients, la situation ne changera pas pour le moment.

De gauche à droite: Hanspeter Frank, directeur de la Clinique des Tilleuls, Kurt Aberhard,président du Conseil d'administration de la Holding du Tilleul et Raymond Loretan, directeur de Swiss Medical Networl De gauche à droite: Hanspeter Frank, directeur de la Clinique des Tilleuls, Kurt Aberhard,président du Conseil d'administration de la Holding du Tilleul et Raymond Loretan, directeur de Swiss Medical Network

Un accord gagnant-gagnant

Swiss Medical Network à travers son directeur, Raymond Loretan, explique avoir jeté son dévolu sur la Clinique des Tilleuls pour plusieurs raisons : « nous avons la même philosophie de base. L’établissement correspond à nos standards notamment dans le service aux patients et le personnel est extrêmement qualifié. Ce rachat permettra par ailleurs à l’établissement de rayonner dans l’espace Mitelland puisqu'il assumerait le rôle de leader du réseau régional Neuchâtel, Berne et Soleure, avec la possibilité de l'étendre au canton du Jura.»

Les avantages ne s’arrêtent pas là, Raymond Loretan affirme encore vouloir s’inspirer du bilinguisme qui règne dans la clinique biennoise pour l’appliquer à d’autres établissements situés à Fribourg ou en Valais.

Les actionnaires ont jusqu’au 22 juin pour décider s’ils souhaitent vendre leurs actions. L’offre est soumise à condition que Swiss Medical Network puisse acquérir au moins 50% d’entre elles.

En cas de rachat, la Clinique des Tilleuls gardera sa propre identité. Aucun changement au niveau de la direction générale n’est prévu. La composition du conseil d’administration restera similaire, mais sera agrémentée de trois membres issus de Swiss Medical Network. /anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus