Le Jura est prêt pour accueillir Belprahon et Sorvilier

Le Jura invite officiellement Belprahon et Sorvilier à le rejoindre. Le Gouvernement jurassien ...
Le Jura est prêt pour accueillir Belprahon et Sorvilier

Le Gouvernement jurassien a reçu les délégations des autorités de Belprahon et Sorvilier. Il encourage les deux communes à rejoindre le Jura

Le Gouvernement jurassien a rencontré les délégations des Conseils communaux de Belprahon et Sorvilier Le Gouvernement jurassien a rencontré les délégations des Conseils communaux de Belprahon et Sorvilier

Le Jura invite officiellement Belprahon et Sorvilier à le rejoindre. Le Gouvernement jurassien a récemment reçu les délégations des deux Conseils communaux. Trois semaines après le vote de Moutier, l’exécutif cantonal a profité de cet échange pour transmettre son message à l’intention des citoyens des deux communes. Il encourage dans ce texte à suivre la voie de Moutier en glissant un oui dans l’urne. Il assure également un transfert facilité.

 

Le cœur et la raison

Pour le Gouvernement jurassien, le vote du 17 septembre a bien entendu une dimension identitaire. Le choix des citoyens doit toutefois aussi être dicté par la relation que les deux communes de la couronne de Moutier entretiennent avec leur commune-centre, selon l’exécutif.

Le Gouvernement jurassien indique par ailleurs dans son message que toutes les démarches administratives qui découleraient d’un transfert dans le Jura seront simplifiées et gratuites. Ce sera par exemple le cas pour l’échange des plaques d’immatriculation.

 

Une représentation parlementaire renforcée

Le message précise qu’en cas de oui, Moutier, Belprahon et Sorvilier formeraient un cercle électoral pour une période transitoire d’une législature. Les trois communes éliraient huit députés, soit un de plus que si seulement Moutier opérait le transfert. Le Gouvernement jurassien propose que ce soit alors un citoyen de Belprahon ou de Sorvilier qui occupe ce siège supplémentaire. La commune-centre accueillerait également des unités administratives, avec des emplois à la clé. L'exécutif jurassien ne voit en outre aucun problème au fait que Sorvilier forme une enclave et s'appuie sur d'autres exemples existants en Suisse. Enfin, Belprahon et Sorvilier seraient intégrées aux discussions concernant les modifications constitutionnelles et légales en vue de leur transfert dans le canton au 1er janvier 2021.

Une délégation du Gouvernement jurassien se rendra à la rencontre de la population le 16 août à Belprahon et le 22 août à Sorvilier. /ich+comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus