Firstresponder.be souffle sa première bougie

L’association Firstresponder.be est active depuis un an dans la région. Près de 130 bénévoles ...
Firstresponder.be souffle sa première bougie

L’association Firstresponder.be est active depuis un an dans la région. Près de 130 bénévoles secouristes sont enregistrés dans le secteur Bienne-Jura bernois. Ils ont pour mission de compléter la chaîne d’urgence et d’intervenir avant l’arrivée des services de sauvetage professionnels

Christophe Amstutz, responsable du concept Firstresponder pour la région Bienne - Jura bernois était dans La Matinale mercredi. Christophe Amstutz, responsable du concept Firstresponder pour la région Bienne - Jura bernois était dans La Matinale mercredi.

Les premières minutes sont souvent capitales après un accident. Les firstresponders, les premiers répondants, ont alors un rôle important en attendant les secours professionnels. « Dans le canton de Berne, le temps moyen pour atteindre un site d’intervention en urgence est de 13 minutes. Cela signifie que tous les patients souffrant de problèmes cardio-circulatoires ne pourront pas être atteints par une équipe de sauvetage dans les 3-5 minutes qui sont les plus critiques » explique un communiqué de l’association mardi.

Pour la région Bienne-Jura bernois, il y a déjà 130 bénévoles secouristes sur les 1000 que compte le canton. Un nombre que Christophe Amstutz, responsable du concept Firstresponder pour la région Bienne-Jura bernois, souhaite voir augmenter comme il nous l’a indiqué mercredi dans La Matinale. « Plus il y aura de firstresponders prêts à intervenir, mieux le système va pouvoir fonctionner, plus on sera apte à intervenir sur toutes les urgences vitales ».

À noter que durant cette première année, la section Bienne-Jura bernois a formé 80 personnes francophones et alémaniques confondues. /seb


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus