Un groupe de travail pour l’intégration

Mieux intégrer les bénéficiaires de l’aide sociale, les réfugiés reconnus et les personnes ...
Un groupe de travail pour l’intégration

Le canton de Berne s'engage pour rendre le travail plus attrayant que l'aide sociale

Pierre Alain Schnegg Pierre Alain Schnegg présentera des mesures concrètes au premier semestre 2018. (Photo: archives)

Mieux intégrer les bénéficiaires de l’aide sociale, les réfugiés reconnus et les personnes admises à titre provisoire sur le marché du travail : c’est l’objectif du canton de Berne. Le Conseil-exécutif met sur pied un groupe de travail chargé de réfléchir sur ce sujet. Il est notamment composé de représentants de l’économie, de syndicats, d’associations caritatives et de services sociaux. Le directeur de la Prévoyance sociale, Pierre Alain Schnegg, présentera des solutions concrètes au premier semestre de l’année prochaine. La révision partielle de la loi sur l’aide sociale sera quant à elle examinée en première lecture lors de la session de novembre par le Grand Conseil bernois. /comm+ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus