La séparation des pouvoirs remise en cause

La députée PSA Irma Hirschi dénonce une intervention directe de la Chancellerie d'Etat auprès ...
La séparation des pouvoirs remise en cause

La députée PSA Irma Hirschi dénonce une intervention directe de la Chancellerie d'Etat auprès du Ministère public. Le Chancelier aurait prié la justice de travailler de manière décidée dans l'affaire pénale portant sur de possibles irrégularités lors du scrutin communaliste de Moutier

La séparation des pouvoirs est mise en doute par Irma Hirschi, qui soupçonne la Chancellerie d'État d'être intervenue auprès du Ministère public au sujet de l'instruction pénale sur le vote de Moutier

La séparation des pouvoirs serait-elle compromise dans le canton de Berne à la suite du vote du 18 juin à Moutier ? La députée du Parti socialiste autonome Irma Hirschi dénonce une intervention du Chancelier d’État auprès du Ministère public. L’élue évoque un courrier officiel signé du Chancelier demandant à l’organe judiciaire d’intervenir «  de manière décidée » dans l'affaire pénale portant sur de possibles irrégularités lors du scrutin communaliste.

Si d’aventure le soupçon était confirmé, Irma Hirschi se demande si la séparation des pouvoirs est garantie et si la justice et le préfet ne sont pas le bras armé du Conseil-exécutif. Sans se prononcer sur le fond, le vice-chancelier Michel Walthert assure qu’une réponse sera apportée dans les meilleurs délais par le gouvernement bernois, sans doute avant la fin de l’année.

Par contre, comme l’interpellation a été déposée trop tard la semaine dernière pour passer en urgence, elle sera traitée par le bureau du parlement au mois de novembre et traitée par le plénum lors de la session de mars seulement. D’ici là, le sort des recours déposés à la préfecture sera scellé. /gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus