Belprahon reste bernoise

Les citoyens de Belprahon ont choisi de rester dans le canton de Berne par 121 non contre 114 ...
Belprahon reste bernoise

Les citoyens de Belprahon ont choisi de rester dans le canton de Berne par 121 non contre 114 oui

 Une majorité de citoyens de Belprahon ont choisi de rester dans le canton de Berne

Le village de Belprahon ne rejoindra pas le canton du Jura. Les citoyens ont choisi dimanche par 121 voix contre 114 de rester dans le canton de Berne. Ce vote avec celui de Sorvilier constitue l'épilogue de la Question jurassienne.

La participation s'est élevée à 98%, soit 237 des 242 citoyens. Un bulletin a été compté blanc et un est nul. A l'issue d'une campagne sans tension, ce village de quelque 320 habitants n'a pas voulu suivre la Ville de Moutier dans le canton du Jura. Ce résultat constitue une surprise dans la mesure où Belprahon est considéré aujourd'hui comme un quartier de la cité prévôtoise.

Les citoyens ont considéré qu'ils pouvaient conserver ce lien étroit avec la commune centre qu'est Moutier même en n'étant pas dans le même canton. Le projet de fusion sur lequel se prononceront les villages voisins cet automne a aussi pu influencer leur choix.

Une majorité des citoyens ont donc été réceptifs aux arguments du Conseil-exécutif bernois qui les avait appelés durant la campagne à choisir la stabilité, en votant "non" à un rattachement au canton du Jura. L'exécutif cantonal a promis à la population un avenir serein.

Comme pour le scrutin de Moutier, le gouvernement bernois avait mis en place des mesures pour garantir des votations "irréprochables". L'Office fédéral de la justice (OFJ) avait de son côté dépêché trois observateurs à Belprahon pour suivre le vote et les opérations de dépouillement.

   

Flou juridique

Ce scrutin était entouré d'un certain flou juridique. Au moment où ils se prononçaient, les citoyens de Belprahon ne savaient pas si le vote de Moutier était définitivement validé. La préfecture du Jura bernois doit en effet statuer sur 12 recours liés au vote de la cité prévôtoise.

Les autorités communales avaient annoncé qu'elles n'organiseraient un vote sur leur appartenance cantonale que si Moutier rejoignait le Jura. A Belprahon, le vote du 24 novembre 2013 sur le principe de création d'un canton regroupant Jura et Jura bernois avait débouché sur une égalité de voix. /ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus