La géothermie jurassienne n'inquiète pas le canton de Berne

Le projet de géothermie profonde de Haute-Sorne, ne fera courir aucun risque au territoire ...
La géothermie jurassienne n'inquiète pas le canton de Berne

Le Conseil-exécutif ne va pas demander de rencontre avec le Gouvernement jurassien pour un projet estimé sans risque pour le territoire bernois

 Le projet de Haute-Sorne repose sur la géothermie pétrothermale, comme la centrale de Soultz-Sous-Forêts, en Alsace (F). (Photo: archives)

Le projet de géothermie profonde de Haute-Sorne ne fera courir aucun risque au territoire du Jura bernois. Dans sa réponse à une interpellation des quatre députés UDC de la région, le Conseil-exécutif exclut toute répercussion négative des forages prévus en terres jurassiennes.

 

Distance de sécurité suffisante

Le canton de Berne reconnaît que ces travaux peuvent provoquer de légers séismes, mais la distance entre les sites de forages et le Jura bernois garantit la sécurité du territoire bernois. Le Conseil-exécutif renonce donc à prendre contact avec le Gouvernement jurassien à ce propos, comme le demandaient les élus agrariens qui évoquaient de vives inquiétudes à propos du projet de Haute-Sorne.

 

Des progrès dans le domaine

Le canton ajoute que grâce aux expériences tirées d’autres chantiers et aux progrès techniques réalisés dans le domaine de la géothermie, aucun tremblement de terre de l’intensité de ceux survenus à St-Gall en 2013 ou à Bâle en 2006 n’est à prévoir. Ils avaient respectivement atteint des magnitudes de 3,5 et de 3,4 sur l’échelle de Richter.

 

Projet peu probables dans le Jura bernois à l'heure actuelle

Concernant d’éventuels projets dans le Jura bernois, le Conseil-exécutif déclare qu’ils pourraient être autorisés, pour autant qu’ils remplissent toutes les conditions nécessaires pour garantir un risque de séisme inoffensif. Le gouvernement ajoute cependant que « dans l’état actuel des connaissances, la production d’électricité au moyen de la géothermie profonde est très coûteuse, d’une durabilité incertaine et peu rentable ». On peut donc conclure qu’il y a peu de chance de voir émerger ce type de projet dans le Jura bernois pour le moment. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus