Les EMS municipaux ne seront pas externalisés

Le Conseil de ville de Bienne a refusé, jeudi soir, le projet d’externalisation des homes municipaux ...
Les EMS municipaux ne seront pas externalisés

Le Conseil de ville de Bienne a refusé, jeudi soir, le projet d’externalisation des homes municipaux pour personnes âgées

Il n’est plus question de privatiser les EMS municipaux à Bienne. Jeudi soir, lors de sa séance, le Conseil de ville est revenu sur sa décision prise début 2016. Les élus ont refusé le projet qui prévoyait la création d’ une société anonyme d'utilité publique, apparentée autant que possible à la ville pour la gestion des quatre homes.

 

Forces politiques

Ce revirement s’explique notamment par la nouvelle composition du Conseil de ville à la suite des élections en septembre 2016. Le parlement anciennement à droite connaît désormais un équilibre parafait des forces politiques. Dans ce dossier la gauche l’a emporté de justesse par 28 voix contre 27. L’absence de certains élus de droite a par ailleurs joué un rôle non négligeable dans le résultat final.

 

Renvoi et réexamen

Les partis de gauche ont donc réussi à obtenir le renvoi et le réexamen du projet, afin notamment « de garantir un service public fort et de prestations de qualité pour la population ». Désormais, l’exécutif a jusqu’au 30 juin 2018 pour présenter au parlement un nouveau projet sur la forme juridique des homes.

 

Oui à la zone 30 km/h

Les élus ont par ailleurs approuvé à une large majorité un crédit d’engagement de 1,4 millions de francs pour la création d’une zone 30 km/h dans le quartier du Bubenberg. /anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus