Discussions calmes autour du centre de requérant de La Praye

L’ouverture d’un centre d’hébergement pour requérants d’asile dans l’ancien Foyer d’éducation ...
Discussions calmes autour du centre de requérant de La Praye

Les autorités ont présenté le projet à la population lundi soir et les citoyens ont pu faire part de leurs questions et de leurs inquiétudes

Une septantaine de personnes a fait le déplacement à la salle communale de Nods pour échanger avec les représentantes des autorités. Une septantaine de personnes a fait le déplacement à la salle communale de Nods pour échanger avec les représentantes des autorités.

L’ouverture d’un centre d’hébergement pour requérants d’asile dans l’ancien Foyer d’éducation de Prêles suscite la discussion. Une septantaine de personnes ont assisté lundi soir à une séance d’information sur la structure qui doit ouvrir ses portes dans deux bâtiments de La Praye, sur le territoire communal de Nods. La date de mise en service du centre n’est pas encore connue. Elle dépend de la demande à laquelle doit faire face le canton de Berne. Au total, cent requérants pourront être accueillis au maximum. Il pourra s’agir aussi bien de personnes en attente que des demandeurs d’asile déboutés, et il n’y aura pas d’enfants. Le public présent à Nods a pu faire part de ses questions, mais aussi de ses craintes. Les discussions ont été relativement calmes.

Les principales interrogations concernaient la cohabitation entre les requérants d’asile et la population des villages voisins, notamment en terme de sécurité. La représentante du service des migrations a rappelé à de nombreuses reprises que les statistiques ne montrent pas de hausse de la criminalité à proximité des centres de requérants. La cheffe de la future structure a quant à elle rappelé que les personnes accueillies ne sont pas des criminelles. Des règles seront fixées pour que tout se passe au mieux, et les équipes d’encadrement seront joignable 24 heures sur 24 en cas de problème. Au terme des échanges, la vice-maire de Nods, Christiane Botteron, s’est dit surprise en bien par la soirée. Elle s’attendait en effet à plus de revendications ou d’oppositions. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus