Trois sites pour décrypter l’œuvre de Rémy Zaugg

Il fallait bien trois lieux pour exposer Rémy Zaugg. Le Musée de l’Hôtel-Dieu à Porrentruy ...
Trois sites pour décrypter l’œuvre de Rémy Zaugg

Rémy Zaugg fait l’objet d’une exposition de grande envergure : les musées de l’Hôtel-Dieu à Porrentruy, d’art et d’histoire à Delémont et des Arts à Moutier ouvrent trois chapitres de la vie de l’artiste jurassien

"Look I am blind Look" de Rémy Zaugg

Il fallait bien trois lieux pour exposer Rémy Zaugg. Le Musée de l’Hôtel-Dieu à Porrentruy, le Musée jurassien d’art et d’histoire à Delémont et le Musée jurassien des Arts à Moutier consacrent une grande exposition à l’artiste jurassien de renommée mondiale. Sous le titre « Rémy Zaugg Voici Voilà Voyez », chaque site accueille un des trois volets qui permet de suivre l’évolution de la démarche de l’artiste, de ses œuvres de jeunesse à sa phase mature. Le vernissage de l’exposition se fera samedi en trois phases, à 11h à Porrentruy, à 15h à Delémont et à 18h à Moutier. Les visiteurs pourront découvrir les œuvres jusqu’au 28 janvier.

 

VOICI

L’idée de réunir ces toiles de Rémy Zaugg a germé dans l’esprit d’Isabelle Lecomte, commissaire de l’exposition. C’est la découverte des œuvres de jeunesse qui a suscité à la fois un choc et l’envie de les ouvrir à la découverte du public. D’autant que l’artiste n’a pas souhaité montrer à nouveau les tableaux de ses débuts qui restent pour beaucoup méconnus. Ce sont justement ces œuvres de jeunesse qu’il est possible de découvrir à Porrentruy. Pour beaucoup, il s’agit de portraits figuratifs, pour certains des autoportraits. A ces linogravures s’ajoutent des œuvres où Rémy Zaugg s’essaie à différents styles, notamment l’abstrait.

 

VOILA

Le deuxième chapitre de cette exposition, à Delémont, se consacre aux différentes étapes qui marquent le travail et l’évolution de l’artiste vers un aspect plus théorique. C’est l’époque de Rémy Zaugg étudiant, qui souhaite apprendre à peindre, un véritable travail de recherche. Les mots entrent dans son œuvre picturale. Ce volet éclaire aussi le lien qui lie l’artiste avec son Jura natal et sa façon de parfois renouer avec son coin de pays.

 

VOYEZ

Le 3e volet de l’exposition, à Moutier, explore la notion de perception chère à l’artiste. L’œuvre interpelle le spectateur avec par exemple le mot « Regarde » qui apparaît textuellement dans ces toiles d’une phase plus mature du peintre. Rémy Zaugg invite à non pas simplement regarder ses toiles, mais les ressentir, jusque dans son corps. Il souhaite déstabiliser, inciter à mettre de côté les automatismes visuels pour se questionner sur la perception d’une œuvre.

Les liens privilégiés que l’artiste a tissés avec la ville de Moutier sont également mis en évidence. C’est dans cette ville que Rémy Zaugg a pu concevoir pour son exposition de 1969 un catalogue qu’il a entièrement réalisé et imprimé par Max Robert à Moutier. /ich


Actualisé le

 

Actualités suivantes