L'ancien conseiller national biennois Marc F. Suter est décédé

L'ancien conseiller national Marc Frédéric Suter est décédé le 11 octobre des suites d'une ...
L'ancien conseiller national biennois Marc F. Suter est décédé

Marc Frédéric Suter est décédé à l'âge de 64 ans suite à une grave maladie. L'avocat biennois PLR était le premier parlementaire fédéral en chaise roulante.

L'ancien conseiller national biennois Marc F. Suter est décédé

Photo: Keystone

L'ancien conseiller national Marc Frédéric Suter est décédé le 11 octobre des suites d'une maladie, à l'âge de 64 ans. L'avocat et notaire biennois, premier parlementaire fédéral en chaise roulante, s'était notamment engagé en faveur de l'intégration des handicapés.

Il s'est 'endormi paisiblement' à son domicile, en compagnie de sa famille, a indiqué mardi un de ses anciens collaborateurs. Marc F. Suter avait été élu au Grand Conseil bernois en 1986, un législatif qu'il avait présidé en 1991/1992. Le Biennois avait siégé au Conseil national de 1991 à 2003, puis en 2007 sous les couleurs du parti libéral radical.

Lors des élections fédérales de 2003, il n'avait pas été réélu, peu de temps après avoir été condamné pour ivresse au volant. Il avait effectué son retour à la Chambre du peuple en 2007, pour remplacer le défunt Kurt Wasserfallen. Mais pas pour longtemps, puisqu'il avait à nouveau manqué sa réélection en automne 2007.

Dans son action politique, M. Suter s'était surtout engagé dans les domaines de la politique sociale, de la politique étrangère et de l'énergie, a rappelé son ancien collaborateur. Vice-président durant de nombreuses années de la Fondation suisse pour paraplégiques, Marc F. Suter avait notamment présidé le comité d'initiative en faveur de l'égalité pour les handicapés.

En 2003, il avait fait accepter par les Chambres fédérales une initiative parlementaire visant à ce que les personnes travaillant à temps partiel - surtout les femmes - et s'occupant d'autres tâches ne soient plus pénalisées en cas d'invalidité. Cet objectif sera concrétisé par une révision de loi qui devrait entrer en vigueur en janvier 2018.

Europe et environnement

En politique étrangère, Marc F. Suter s'était battu en faveur des bonnes relations entre la Suisse et l'Union européenne. A ce titre, il avait été notamment membre fondateur et président d'honneur du Nouveau mouvement européen Suisse (Nomes). Il était convaincu que la Suisse devait participer activement à l'intégration européenne, note son ex-collaborateur.

Le Biennois s'était aussi investi en faveur des énergies renouvelables et de l'environnement. Il avait été co-président de l'Agence solaire suisse et président du Fonds suisse pour le paysage. /nme+ats

L'hommage du président du PLR bernois Pierre-Yves Grivel

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus