Le Grand-Val en toute transparence

Le comité de pilotage de la fusion a présenté la brochure qui sera envoyé aux citoyens en vue ...
Le Grand-Val en toute transparence

Le comité de pilotage de la fusion a présenté la brochure qui sera envoyé aux citoyens en vue du vote du 26 novembre, une brochure qui joue la carte de la transparence

   Les citoyens des quatre communes se prononceront le 26 novembre prochain sur la fusion

Dernière ligne droite en vue de la fusion du Cornet. Les citoyens d’Eschert, Grandval, Crémines et Corcelles devront dire dans un mois s’ils souhaitent unir le destin de leurs communes. Ils recevront leur enveloppe de vote dans les jours à venir. Le comité de pilotage qui a élaboré le contrat de fusion a présenté ce matin la brochure d’information qui sera distribuée en même temps.

Elle se veut la plus transparente possible, selon le président du comité, Patrick Gsteiger : « nous avons tenu à faire figurer dans cette brochure les arguments contre la fusion, que les personnes opposées ont bien voulu nous communiquer, mais malheureusement nous n’avons pas pu entrer en contact et dialoguer avec un groupe d’opposants de Crémines. Ils nous ont un peu fuis, ils ne sont pas venus à nos soirées de présentation. Ils jouent leur jeu, des affiches apparaissent par-ci par-là. On ne peut pas toujours avoir un consensus à 100%, on espère simplement qu’il n’y ait pas trop de fausses informations qui pourraient déstabiliser la population ». Il ajoute que des rumeurs circulent selon lesquelles la nouvelle commune devrait payer l’installation de compteurs d’eau à Corcelles, ce qui est faux. Ces travaux seront entièrement financés et amortis par la commune actuelle.

Par rapport aux collaborations intercommunales et au futur départ de Moutier, Patrick Gsteiger estime que « cette fusion tomberait au bon moment, puisqu’elle permettrait à quatre petites communes de parler d’une seule voix et d’être mieux représentée à la table des négociations quant à l’avenir de certains services et collaborations dans la couronne prévôtoise. En étant 1'500 habitants, nous pourrions prendre le leadership de certains services, par exemple en créant un service social qui serait ouvert aux autres petites communes de la couronne ».

Les citoyens de Corcelles, Crémines, Grandval et Eschert se prononceront le 26 novembre prochain. Les exécutifs des quatre communes recommandent à leur citoyen d’accepter le projet dans sa globalité. /ast

Les opposants de Crémines ont placardé des affiches dans tout le village Les opposants de Crémines ont placardé des affiches dans tout le village


Actualisé le

 

Actualités suivantes