Beat Feurer qualifie l’islam de « fataliste »

Le conseiller municipal biennois Beat Feurer a parlé de l’islam samedi lors de l’assemblée ...
Beat Feurer qualifie l’islam de « fataliste »

Le conseiller municipal biennois Beat Feurer a parlé de l’islam samedi lors de l’assemblée des délégués de l’UDC à Frauenfeld

Beat Feurer Beat Feurer estime que la religion musulmane est « fataliste » (photo: archives).

Beat Feurer s'est lancé ce samedi dans une analyse de l'islam devant les délégués de l'UDC, réunis en assemblée à Frauenfeld. Il s'agit d'une « religion profondément fataliste », c'est « Allah qui fixe la destinée de tout un chacun », a déclaré le directeur des affaires sociales et de la sécurité de la ville de Bienne. « Il est difficile d'inciter des êtres humains aux convictions fatalistes de prendre en main leur vie et d'agir de manière proactive », a ainsi estimé Beat Feurer. L’élu UDC préconise donc de faire de l’aide sociale un système strict de sanctions et de récompenses.

Le conseiller municipal biennois est revenu ainsi sur l’affaire d’un imam qui touchait l’aide sociale et qui est soupçonné d’avoir tenu des propos haineux dans une mosquée de la cité seelandaise. Le conseiller communal UDC de Nidau, Roland Lutz, en charge du dossier, a pour sa part souligné la faible marge de manoeuvre des communes. Par exemple, Nidau souhaite renforcer les enquêtes sociales mais a besoin d'une intervention financière du canton pour le faire. /ats + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus