Les charges seront transférées sur les communes

Bienne, St-Imier et Valbirse contestent les mesures d’économies proposées par le gouvernement ...
Les charges seront transférées sur les communes

Bienne, St-Imier et Valbirse contestent les mesures d’économies proposées par le gouvernement bernois. Les communes exigent que le programme soit remanié

Les villes rejettent le programme d’économies du Conseil-exécutif. Plusieurs communes, dont Bienne, St-Imier et Valbirse, ont pris position lundi suite aux 155 mesures budgétaires proposées par le gouvernement bernois. Elles critiquent notamment le transfert des charges du canton sur les communes et la violation des principes de la péréquation financières. « Nous rejetons toutes les mesures qui ne respectent pas l’article 29b de la Loi sur la péréquation financière et la compensation des charges », explique André Rothenbühler, conseiller communal de Valbirse.

La directrice des finances biennoise, Silvia Steidle, critique des allégements au détriment de la population, « nous ne sommes pas disposés à supporter les conséquences de décisions politiques qui auront de graves incidences pour notre population ».

Enfin, les trois communes dénoncent le manque de prise en considération des économies déjà réalisées, « nous exigeons que les effets de l’EOS 2014 et du Projet fiscal 17 du Conseil fédéral soient pris en compte », le maire de St-Imier, Patrick Tanner.

Les communes sont favorables aux propositions majoritaires de la Commissions des finances du Grand Conseil et exigent que le programme d’économies soit remanié en conséquence. /comm+mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus