Castors : comment prévenir la casse

A l’approche de l’hiver, les barrages peuvent devenir plus imposants et causer des dégâts
Castors : comment prévenir la casse

A l’approche de l’hiver, les barrages peuvent devenir plus imposants et causer des dégâts

Castor

Le froid arrive et les castors aussi veulent rester au chaud. Les problèmes causés par les barrages peuvent devenir plus importants puisque les rongeurs les renforcent et les agrandissent en prévision de l’hiver. Dans la région, les castors sont présents seulement à deux endroits, à Prêles, dans la Douanne et à Lignières (NE) dans le ruisseau de Vaux. Dans le Seeland par contre, plusieurs centaines d’entre eux ont élu domicile dans les canaux près des champs remplis de délicieuses betteraves et épis de maïs…  Le syndicat d’amélioration foncière du plateau de Diesse a pris contact avec des spécialistes pour anticiper les problèmes.

 

« Toujours une solution »

Eaux stagnantes, inondations, effondrement de berges ou des chemins à proximité sont quelques exemples de désagréments possibles, mais « il y a toujours une solution » assure Christof Angst, chef du service Conseil Castor pour l’Office fédéral de l’environnement. En Suisse, plusieurs garde-faunes sont formés spécialement pour gérer ces situations. Ils sont à contacter en premier lieu. Les castors ainsi que leurs huttes, terriers et  barrages sont protégés. Le niveau de l’eau peut être régulé grâce à des tuyaux, ou des grillages fixés autour des troncs des arbres pour les défendre. En dernier recours, les castors peuvent être capturés ou tirés. Mais « sur 3000 individus en Suisse, nous n’avons jamais dû détruire des bêtes suite à des problèmes. On a toujours réussi à les régler différemment » affirme Christof Angst. /sca


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus