Le bilinguisme ne va pas de soi

Le bilinguisme n’est pas systématique à Berne. En réponse à une question du conseilller national ...
Le bilinguisme ne va pas de soi

Le bilinguisme n'est pas toujours utilisé à Berne pour des raisons d'efficacité. En réponse à une question de Manfred Bühler, Simonetta Sommaruga précise que des dérogations existent dans la loi pour privilégier une seule langue lors des procédures

Manfred Bühler Manfred Bühler se questionnait sur le respect du bilinguisme dans les bureaux des instances fédérales à Berne.

Le bilinguisme n’est pas systématique à Berne. En réponse à une question du conseilller national Manfred Bühler qui s’interrogeait sur une mise au concours d’un poste au Secrétariat d’Etat aux migrations qu’en langue allemande, Simonetta Sommaruga précise que la nouvelle loi sur l’asile contient des dérogations qui permettent de mener les procédures uniquement dans une langue pour des raisons d’efficacité. La conseillère fédérale ajouter que les collaborateurs francophones du Secrétariat d’Etat aux migrations conduiront les procédures en français dans la région romande et à la centrale à Wabern. Quant à une éventuelle violation de la Constitution bernoise, elle précise que dans les centres fédéraux, les législations cantonales ne s’appliquent pas. /nme


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus