La mise à niveau des instituteurs de maternelle a la charge du canton

Le député PSA Peter Gasser a déposé, dimanche, une interpellation devant le Grand Conseil bernois ...
La mise à niveau des instituteurs de maternelle a la charge du canton

Le député PSA Peter Gasser a déposé, dimanche, une interpellation devant le Grand Conseil bernois concernant les frais des formations qualifiantes de la HEP-BEJUNE. Elle a déjà obtenu satisfaction

- -

La mise à niveau de la formation des instituteurs d’école enfantine est excessivement chère. C’est en tout cas le constat du député PSA Peter Gasser. Ce dernier a déposé au Grand Conseil bernois, hier, une interpellation. Le texte dénonce les frais annuels de taxes de la HEP-BEJUNE pour permettre aux instituteurs de maternelle de travailler dans la totalité du premier cycle sans retenue salariale.

En effet, une vingtaine d’instituteurs bernois sont encore au bénéfice d’une formation uniquement destinée à l’enseignement maternel. Ces enseignants travaillent généralement dans la totalité du premier cycle, et sont du coup pénalisé au niveau salarial lors des degrés 3 et 4. L’HEP-BEJUNE propose depuis plusieurs années une formation de mise à niveau. Or cette formation n’étant plus obligatoire, elle devrait désormais être financée par le biais de la taxe annuelle d’une valeur de 3000.- à la charge des enseignants. Une situation décourageante pour le député PSA Peter Gasser. Par l'intermédiaire d'une interpellation déposée dimanche, ce dernier sollicite le canton de Berne pour la prise en charge de ces frais de formation. Une démarche qui a pour but d’aider les deux autres cantons concernés, Neuchâtel et le Jura, dans leurs démarches puisque l’interpellation a déjà trouvée satisfaction.

L’Office de l’enseignement préscolaire et obligatoire, du conseil et de l’orientation, a en effet informé jeudi dernier, le syndicat des enseignants du Jura-bernois de sa décision. Le canton de Berne prendra en charge les frais annuels de taxe de cette ultime formation qualifiante pour ses enseignants d’école enfantine.

Des interpellations similaires auprès des cantons de Neuchâtel et du Jura devraient également être entreprises prochainement concernant les frais de formation de leurs instituteurs de maternelle./eso


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus