Une fondation pour honorer Albert Gobat

Tramelan pourrait devenir un lieu de compétences pour la tenue de séminaires et de réceptions ...
Une fondation pour honorer Albert Gobat

Tramelan veut perpétuer le souvenir d'Albert Gobat, enfant de la commune. Une fondation devrait voir le jour l'an prochain pour rendre hommage au politicien distingué par le Prix Nobel de la paix en 1902

Albert Gobat, qui a passé son enfance à Tramelan, a décroché le Prix Nobel en 1902 conjointement avec Elie Ducommun Albert Gobat, qui a passé son enfance à Tramelan, a décroché le Prix Nobel en 1902 conjointement avec Elie Ducommun

Tramelan pourrait devenir un lieu de compétence pour la tenue de séminaires et de réceptions internationales sur la paix. Les autorités de la commune souhaitent créer une fondation pour honorer Albert Gobat, l’un de ses illustres habitants.  Décédé en 1914, le politicien tramelot fait notamment partie des rares Suisses à avoir décroché un Prix Nobel, à savoir celui de la Paix, en 1902. Pour perpétuer son souvenir, la municipalité entend constituer l’année prochaine une « Fondation Albert Gobat pour la Paix ». L’objectif consiste à préserver l’héritage laissé par ce personnage par le biais d’événements sur la paix. L’idée est également d’accueillir des délégations internationales pour discuter de cette thématique à Tramelan et ailleurs dans la région.

La Ville de Bienne a déjà annoncé qu’elle soutenait le projet à hauteur de 5000 francs. Swisspeace apporte également son soutien aux autorités tramelotes. Les autres communes du Jura bernois seront sollicitées pour alimenter le fond de la « Fondation Albert Gobat pour la Paix » en début d’année. Si tout va bien, la structure devrait voir le jour courant 2018. /nme  


Actualisé le

 

Actualités suivantes