Le Royal fête son centenaire sur scène

Inauguré le 24 février 1918, le Royal de Tavannes célèbre son centenaire cette année. Pour ...
Le Royal fête son centenaire sur scène

Inauguré le 24 février 1918, le Royal de Tavannes célèbre son centenaire cette année. Pour marquer le coup, dix événements d’ampleur se tiendront au cours de l’année

Le Royal en 1918 Le Royal en 1918

2018 rime avec centenaire pour le Royal. Inauguré le 24 février 1918, le mythique bâtiment de Tavannes souffle cent bougies. Pour marquer le coup, le centre culturel a décidé de mettre les petits plats dans les grands et de célébrer ce jubilé sur scène. Le Royal a mis le paquet pour ce centenaire, son budget a doublé par rapport à une année normale.

Les festivités seront lancées le vendredi 23 février avec une soirée officielle, le lendemain, c’est le public qui est convié pour un spectacle. Le programme reste pour l’instant une surprise, mais il sera révélé au début du mois prochain.

 

Sur scène pour le jubilé

Pour la suite, 9 événements d’ampleur seront organisés au cours de l’année par les quatre locataires du Royal, à savoir le collectif culturel, le cinéma, la ludothèque et la bibliothèque. Ainsi, en plus du programme standard, on assistera à de la danse avec Tounga, à de l’humour avec Vincent Veillon et Vincent Kucholl et à de la chanson francophone avec Michael Jones dans le cadre du centenaire. Le cinéma recevra pour sa part le directeur de la Cinémathèque suisse, Frédéric Maire, pour présenter le film Blow Up. Cinq autres manifestations sont encore prévues en seconde partie d’année dans ce cadre, elles seront révélées plus tard.

Un œil dans le rétro

Le centenaire du Royal est aussi l’occasion de se plonger dans l’histoire de ce bâtiment devenu mythique à Tavannes. Construit par l’architecte William Renck, le Royal a été inauguré le 24 février 1918. L’intérieur de l’édifice a connu de nombreuses transformations, notamment pour suivre les évolutions technologiques du septième art. Le cinéma a d’ailleurs toujours été le cœur du Royal, c’est lui qui a fait subsister l’activité culturelle dans le bâtiment. En 1985, alors que les locaux sont occupés par la Migros, le cinéma ferme ses portes. Toutefois, un groupe assure tout de même la projection d’une dizaine de films par année. En 1992, la coopérative Le Royal achète le bâtiment et le projet de transformation en centre culturel avec un nouveau cinéma, un café culturel, une bibliothèque et une ludothèque est lancé. Les travaux s’achèvent en 1999 et le bâtiment est mis sous protection. /mdu

Les archives de l'inauguration du Royal en 1918 Les archives de l'inauguration du Royal en 1918


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus