La fermeture de l’Hôtel de l’Ours pèse dans la balance hôtelière

Le nombre de nuitées dans le Jura bernois a baissé de 1,29% en 2017. Mais l’année a été positive ...
La fermeture de l’Hôtel de l’Ours pèse dans la balance hôtelière

Le nombre de nuitées dans le Jura bernois a baissé de 1,29% en 2017. Mais l’année a été positive en moyenne pour l’hôtellerie suisse

Les clients de l'Hôtel de l'Ours ne se sont pas arrêtés ailleurs dans le Jura bernois. Photo : wikipédia Les clients de l'Hôtel de l'Ours ne se sont pas arrêtés ailleurs dans le Jura bernois. Photo : wikipédia

L’hôtellerie suisse a connu une hausse de fréquentation en 2017, selon les chiffres de janvier à novembre, mais le constat est différent dans la région. Les nuitées auraient aussi connu une moindre hausse dans le Jura bernois s’il n’y avait pas eu la fermeture de l’Hôtel de l’Ours selon le directeur de Jura bernois Tourisme, Guillaume Davot. L’établissement de Bellelay est en cours de rénovation à la suite de dégâts d’eau subis en janvier. « Il apportait des centaines de nuitées par année » explique Guillaume Davot . En l’état, les nombre de séjours a baissé de 1,29% dans le Jura bernois durant les onze premiers mois de 2017, alors que la moyenne suisse affiche une augmentation de 4,8 %.

En comparaison mensuelle, les nuitées baissent en novembre d'un peu plus de 9,5 % dans le Jura bernois.  /sca-mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus