Mineurs non accompagnés : réduction des forfaits

Le Conseil-exécutif coupe dans le financement de l’hébergement et l’encadrement des requérants ...
Mineurs non accompagnés : réduction des forfaits

Le Conseil-exécutif coupe dans le financement de l’hébergement et l’encadrement des requérants d’asile mineurs non accompagnés. Une mesure qui devrait rapporter environ 5,4 millions de francs

(Photo: ldd) (Photo: ldd)

Le Conseil-exécutif réduit l’enveloppe pour l’hébergement et l’encadrement des requérants d’asile mineurs non accompagnés. Après le refus en mai 2017 des citoyens bernois d’un crédit de 105 millions de francs pour l’octroi de l’aide sociale en matière d’asile durant quatre ans, la Direction de la police et des affaires militaires s’est penchée sur la situation.

La société Zentrum Bäregg GmbH continuera à s’occuper de l’hébergement et de l’encadrement des mineurs non accompagnés sur mandat du canton. Elle travaillera toutefois avec des forfaits réduits dès le 1er novembre. Actuellement de 171 francs par personne, le forfait brut passera à 140 francs. Ce montant sera même ramené à 80 francs pour les jeunes de plus de 17 ans capables de mener une vie autonome. Grâce à ce changement, abstraction faite des coûts de transition, le canton espère économiser environ 5,4 millions de francs entre le 1e novembre 2018 et le 31 décembre 2020.

Le canton estime à 1,57 million de francs les dépenses pour 2019. Les prévisions reposent sur une moyenne de 370 requérants d’asile mineurs non accompagnés.

La participation de la Confédération au forfait journalier est actuellement de 36,50 francs par personne. Les cantons réclament depuis un certain temps une indemnité plus élevée pour les mineurs, qui génèrent des coûts beaucoup plus importants que les adultes. Des discussions sont en cours à ce sujet. /comm +mdu


Actualisé le

 

Articles les plus lus