APEA: un système satisfaisant

La nouvelle organisation de la protection de l’enfant et de l’adulte dans le canton de Berne ...
APEA: un système satisfaisant

La protection de l'enfant et de l'adulte fonctionne bien grâce à ses onze antennes cantonales. Un rapport dresse un bilan positif de la nouvelle organisation mise en place il y a cinq ans.

APEA L'APEA pour le Jura bernois se trouve à Courtelary et y restera malgré les relocalisations de services cantonaux occasionnées par le départ de Moutier dans le canton du Jura

La nouvelle organisation de la protection de l’enfant et de l’adulte dans le canton de Berne a pris ses marques. Complètement remodelé il y a cinq ans, le système fait ses preuves. Un rapport final sur le dossier dresse un bilan globalement positif.

Le document montre que le transfert des 320 autorités communales de tutelles aux onze autorités cantonales de protection de l’enfant et de l’adulte apporte satisfaction. Le nouveau système se trouve aujourd’hui consolidé et aucune mesure n’est à prendre dans l’immédiat. Le Conseil-exécutif reconnaît toutefois qu’il existe un potentiel d’optimisation dans certains domaines notamment en termes d’organisation territoriale et de collaboration avec les services sociaux. Le Jura bernois se trouve directement concerné par ces deux points qui devront être réexaminés après le transfert de Moutier dans le canton du Jura. Le site de l’autorité cantonale de la protection de l’enfant et de l’adulte pour le Jura bernois ne devrait pas connaître de déménagement pour autant. « Le siège régional est à Courtelary et restera à Courtelary » nous a certifié le Conseiller d’Etat Christophe Neuhaus.

Le Grand Conseil prendra connaissance de ce rapport final lors de sa session de mars prochain. /nme


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus