Toute une journée avec feu le Doyen Morel

Le fonds du Doyen Morel à nouveau sous le feu des projecteurs. La vie privée et publique de ...
Toute une journée avec feu le Doyen Morel

Le pasteur de Corgémont n’a pas fini de nous surprendre

 Le Doyen Morel toujours bien présent à Corgémont.

Le fonds du Doyen Morel à nouveau sous le feu des projecteurs. La vie privée et publique de Charles-Ferdinand Morel et de son épouse Isabelle de Gélieu a été largement documentée. Lettres, journaux intimes, observations diverses, ces archives permettent d’apporter un éclairage sur la vie dans la région entre 1750 et 1850. Les écrits, propriétés de la commune de Corgémont, ont été déposés à Mémoires d’ici à St-Imier depuis 2014. Une journée d’étude, avec plusieurs conférences, s’y est déroulée samedi. Les conférenciers ont utilisé les différents documents pour parler d’agriculture, de réformes religieuses, ou encore de progrès.

 

Le pasteur agriculteur

Le Doyen Morel possédait un domaine agricole, dont il tirait une partie de ses revenus. Ses terres lui permettaient aussi de faire quelques expériences dans le but de moderniser les pratiques. L’objectif est donc d’augmenter la productivité car ses fidèles mourraient de faim. À l’époque, l’agriculture ne suffisait pas à nourrir toute la région. Le pasteur va par exemple œuvrer pour l’abolition de la jachère ou pour la clôture des terres afin de protéger les cultures, selon Sylviane Messerli, directrice de Mémoires d’Ici. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus