Les cadres ne seraient plus obligés de timbrer

Le Grand Conseil veut exempter les cadres de l’administration cantonale de l’obligation de ...
Les cadres ne seraient plus obligés de timbrer

Le Grand Conseil veut exempter les cadres de l’administration cantonale de l’obligation de saisir leur temps de travail. Le Conseil-exécutif s’inquiète quant aux risques pour la santé

Cette nouvelle mesure concernerait les cadres supérieurs de l'administration cantonale bernoise Cette nouvelle mesure concernerait les cadres supérieurs de l'administration cantonale bernoise

La révision 2020 de la loi sur le personnel a été mise en consultation. A la demande du Grand Conseil bernois, le Conseil-exécutif a introduit l’horaire de travail fondé sur la confiance pour les cadres supérieurs de l’administration cantonale. D’après le projet, les cadres seraient libérés de l’obligation de saisir leur temps de travail, mais ils ne pourraient plus compenser leurs heures supplémentaires. En contrepartie, la révision prévoit d’accorder une indemnité égale à 6% en plus du salaire annuel et des cotisations d’épargne supplémentaires de l’employeur à la caisse de pension.

De son côté, le gouvernement bernois n’est pas en faveur de ce modèle compte tenu des risques pour la santé. Il craint que les cadres supérieurs concernés ne parviennent plus à gérer de manière adéquate leur surcharge de travail. /comm+mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus