Le Prix de la culture de la ville de Delémont à Niklaus Manuel Güdel

La ville de Delémont récompense un peintre de la région : Niklaus Manuel Güdel s’est vu remettre ...
Le Prix de la culture de la ville de Delémont à Niklaus Manuel Güdel

La ville de Delémont récompense un peintre de la région : Niklaus Manuel Güdel s’est vu remettre samedi le prix d’encouragement de la culture et des sciences de la ville jurassienne.

Niklaus Manuel Güdel par Pierre Montavon Niklaus Manuel Güdel photographié par Pierre Montavon.

Un jeune peintre jurassien reçoit le prix d’encouragement de la Culture et des Sciences de la ville de Delémont. Les autorités de la ville ont choisi de le remettre à Niklaus Manuel Güdel pour l’ensemble de son œuvre : aussi bien pour ses toiles que pour son travail d’historien de l’art.

 

Un travail de mémoire

Le jeune homme de 30 ans  a étudié à Bâle et Neuchâtel. Il s’est d’abord essayé à la littérature et au théâtre, mais c’est la peinture qu’il a choisie comme mode principal d’expression. Niklaus Manuel Güdel dit surtout s’inspirer de la mémoire pour ses œuvres : « La mémoire personnelle, propre à chacun. Bien sûr, je m’inspire de mon enfance, et donc de la nature qui m’a toujours entouré. J’ai grandi à Vicques, près d’une rivière. Et il y a aussi le Costa Rica, le pays de ma mère, dont je me suis beaucoup imprégné. Ca a toujours été très vert autour de moi. »

 

Encourager la jeunesse

Malgré son jeune âge, Niklaus Manuel Güdel a exposé dans plusieurs pays, en France, en Italie, au Costa Rica. Pour Claude Schluchter, conseiller communal en charge de la culture, des sports et des écoles, Niklaus Manuel Güdel méritait pleinement ce prix : « C’est un prix d’encourgament, et qui dit encouragement, dit jeunesse ! Niklaus Manuel Güdel est un artiste accompli. Il a commencé à créer des œuvres vers l’âge de 11 ans. » Séduite par ses peintures mais aussi par ses travaux de recherche en histoire de l’art, c’est tout naturellement que la Ville de Delémont a souhaité encourager le jeune artiste. Il reçoit donc un diplôme et un prix d’une valeur de 2'000 francs.
Le travail de Niklaus Manuel Güdel est à découvrir ici. /cto

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus