25'000 visiteurs ont découvert Chez Camille Bloch

Chez Camille Bloch se taille une part du gâteau au chocolat. Le centre de visiteurs de l’entreprise ...
25'000 visiteurs ont découvert Chez Camille Bloch

Chez Camille Bloch se taille une part du gâteau au chocolat. Le centre de visiteurs de l’entreprise de Courtelary a accueilli 25'000 visiteurs en trois mois. Un lancement réussi

Le succès est au rendez-vous pour le centre de visiteurs Chez Camille Bloch Le succès est au rendez-vous pour le centre de visiteurs Chez Camille Bloch

Chez Camille Bloch vit des débuts alléchants. Le centre de visiteurs de la chocolaterie de Courtelary tire un bilan positif de ses trois premiers mois d’existence. Depuis son ouverture le 28 octobre dernier, le site a attiré quelque 25'000 visiteurs. Un résultat qui a dépassé les attentes et qui donne un signal encourageant aux responsables de l’offre, qui tablent sur 100'000 visiteurs par année. « C’est vrai qu’on était très attendus et les gens se réjouissaient », explique la directrice du centre Joëlle Vuillème. L’un des défis pour la firme sera de faire revenir les visiteurs. Pour cela, elle entend proposer des ateliers ou encore des événements particuliers comme une chasse aux œufs à Pâques.

Pour l’instant, ce sont essentiellement des visiteurs provenant de l’Arc jurassien qui ont découvert le parcours. « On souhaite à présent attirer des personnes d’autres régions. Mais c’est difficile de faire venir des visiteurs qui viennent de loin car l’offre d’hébergement est assez pauvre dans le vallon de St-Imier. On sait que c’est un problème récurrent, mais on espère que des offres pourront bientôt voir le jour », confie Joëlle Vuillème.

 

« On a vécu le tsunami, maintenant on est dans une phase de consolidation »

Les responsables du centre font aussi part de leur volonté de faire évoluer l’offre. Au début du mois, le centre a d’ailleurs fermé ses portes durant deux semaines, le temps de mettre au point quelques améliorations et de faire certaines réparations. « On a été à la fois surpris et déçus de constater des dégâts dans le matériel, il y a eu plusieurs éléments abîmés, surtout durant le week-end d’ouverture. Du coup, on a profité de cette fermeture pour faire les réparations nécessaires et rendre les installations plus robustes », précise la directrice du centre. Joëlle Vuillème rappelle aussi qu'après une phase de lancement, l'équipe est à présent bien installée et que son objectif est de continuer à améliorer et faire évoluer le centre. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus