Deux recours en moins à Moutier

Il ne reste plus que huit recours suite au vote communaliste du 18 juin à Moutier. La préfecture du Jura bernois en a rejeté deux supplémentaires

Moutier en liesse le 18 juin 2017 photo: archives

Deux recours en moins contre le vote du 18 juin à Moutier. La préfecture du Jura bernois les a rejetés. Ils ont été déposés par une même personne le 14 juillet dernier. Les deux textes demandaient l’annulation de la votation sur l’appartenance cantonale de la cité prévôtoise.

Le premier recours faisait valoir que « certains protagonistes impliqués dans le scrutin n’auraient pas respecté les règles fixées dans la feuille de route ». Cette feuille de route avait été établie par les gouvernements bernois et jurassien ainsi que par l’exécutif prévôtois afin de fixer les modalités d’organisation du vote à Moutier.

Dans le second, le recourant soutenait que « la majorité absolue des électeurs et électrices inscrits devrait être déterminante et que, comme le oui n’a pas atteint cette majorité absolue, le résultat du vote ne serait pas valable ». En d’autre termes, il souhaitait appliquer le mécanisme du système majoritaire, ce qui est possible uniquement lors d’élections et non pas lors d’une votation.

Avec ces deux recours en moins, huit sont encore pendants concernant le vote communaliste du 18 juin à Moutier, ainsi qu’une requête en contestation concernant l’avocate-conseil mandatée par les autorités prévôtoises. Sans oublier encore un recours du côté de Belprahon. /afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus