Trente ans de plongée archéologique présentés dans un livre

Une nouvelle publication, en allemand, sur l’archéologie subaquatique autour du lac de Bienne ...
Trente ans de plongée archéologique présentés dans un livre

Une nouvelle publication, en allemand, sur l’archéologie subaquatique autour du lac de Bienne met en lumière de nouvelles trouvailles

Perles en cuivre mises au jour à Sutz-Lattrigen, Rütte. © Service archéologique du canton de Berne, Badri Redha Perles en cuivre mises au jour à Sutz-Lattrigen, Rütte. © Service archéologique du canton de Berne, Badri Redha

On reparle des sites palaphitiques autour du lac de Bienne. Une nouvelle publication, en allemand, éditée par le canton de Berne, sur l’archéologie subaquatique paraîtra prochainement. L’ouvrage compile les résultats de 30 ans de plongée archéologique sous le lac de Bienne. Aujourd’hui retraité, l’auteur Peter J. Suter, faisait lui-même partie de l’équipe de plongée. Il livre un portrait culturel et historique complet de toute une région il y a 4700 ans en y apportant un éclairage nouveau.

 

De nouvelles trouvailles

La datation dendrochronologique de pièces de bois permet de retracer, parfois à l’année près, l’évolution de ces villages. Les échantillons de bois indiquent que nos lointains ancêtres pratiquaient une sylviculture ciblée et donc une exploitation intensive du milieu naturel. Ils avaient également des contacts avec des contrées lointaines ou avaient bénéficié de transferts de technologie, comme l’atteste la présence de matières premières importées et de cuivre transformé. Un objet unique en son genre découvert à Vinelz, une roue en bois primitive, a permis d’établir que la roue et le char étaient en usage au bord du lac de Bienne au 27e siècle avant J.C.

 

Reprise des fouilles

Les fouilles sur cette zone se sont déroulées entre 1986 et 2013. Des petites interventions de protection sont encore organisées de temps en temps, selon Régine Stapfer, la responsable de la section Archéologie préhistorique et subaquatique du canton de Berne. La construction du futur campus Bienne de la Haute école spécialisée à proximité du lac permettra de réaliser des fouilles de sauvetage et ainsi de préserver le patrimoine archéologique du site.

D’importantes fouilles pourraient aussi avoir lieu à Nidau sur le terrain du futur quartier Agglolac, cela dépendra du résultat de la votation sur le projet. /comm+anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus