De Réseau santé mentale au département « Pôle santé mentale »

Le directeur général du Réseau santé mentale (RSM), Dominique Sartori, a tenu une conférence ...
De Réseau santé mentale au département « Pôle santé mentale »

Le directeur général du Réseau santé mentale (RSM), Dominique Sartori, a tenu une conférence lundi à Bellelay pour évoquer l’avenir de sa structure

Dominique Sartori, HJB, RSM, Bellelay Dominique Sartori, le directeur général de RSM, a tenu à rassurer ses troupes.

Réseau santé mentale (RSM) s’appellera dans le futur « Pôle santé mental ». Après un peu plus de 100 jours à la barre de RSM, Dominique Sartori a tenu une conférence lundi matin à Bellelay. Le directeur général est en plein chantier. L’institution qui s’occupe des personnes malades psychiquement fusionnera au plus tard le 30 juin avec l’Hôpital du Jura bernois (HJB) : elle formera le département « Pôle santé mentale » de l’HJB. Pour l’heure, RSM compte sept sites disséminés dans le Jura bernois et à Bienne ainsi que 276 collaborateurs. Selon Dominique Sartori, il n’est pas prévu de diminuer les postes de travail. Les sept sites que comptent RSM seront également conservés. Une fermeture de l’Unité d'hospitalisation psychiatrique pour adolescents (UHPA) de Moutier n’est pas non plus à l’ordre du jour.

 

Rassurer

Lors de son exposé, Dominique Sartori a tenu à rassurer et à mobiliser ses troupes. Première d’ailleurs, la conférence de presse s’est tenue en compagnie des employés de RSM. Ces derniers se retrouveront le 30 avril pour une assemblée générale. Ils recevront à ce moment des informations plus concrètes sur leur futur.

Le directeur général s’est dit ravi de l’état d’esprit qu’il a trouvé auprès de ses collaborateurs. Il a également souligné sa volonté de s’engager dans de nouveaux projets. Les prochains défis seront notamment « d’améliorer les coordinations entre les différentes offres », de « viser la pérennité financière », ainsi que de viser « le recrutement d’excellents spécialistes de la psychiatrie et veiller à leur perfectionnement ».

Depuis le 1er janvier 2018, les comptes et le budget du RSM ainsi que de l’HJB ont été mis en commun. La nouvelle blanchisserie de l’HJB sera quant à elle installée sur le site de Bellelay. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus