Défibrillateur en libre accès à Corgémont

La commune est la première du Jura bernois à réaliser un partenariat avec l'association First ...
Défibrillateur en libre accès à Corgémont

La commune est la première du Jura bernois à réaliser un partenariat avec l'association First Responder. Objectif: améliorer la prise en charge des victimes d'arrêts cardio-vasculaires

Christophe Amstutz, responsable régional de First Responder, présente le matériel remis aux bénévoles de l'association ainsi que le défibrillateur qui sera installé devant la commune de Corgémont Christophe Amstutz, responsable régional de First Responder, présente le matériel remis aux bénévoles de l'association ainsi que le défibrillateur qui sera installé devant la commune de Corgémont

Installer un défibrillateur en libre accès pour augmenter les chances de sauver des vies : c’est le projet mené par la commune de Corgémont en partenariat avec First Responder. Cette association forme depuis septembre 2016 des bénévoles de la région qui peuvent intervenir rapidement afin de prodiguer les premiers gestes de secours en cas d’arrêt cardio-respiratoire. Ils pourront à l’avenir utiliser le défibrillateur qui sera installé sur la place située à l’Est du bâtiment communal. L’appareil pourra être emporté par tout un chacun en cas d’urgence.

 

Une alliance innovante

Le partenariat entre First Responder et une commune est une première dans la région. Corgémont louera le défibrillateur à l’association qui s’occupera de son entretien. First Responder se chargera aussi d’aiguiller ses bénévoles en envoyant un premier sauveteur auprès de la victime pendant qu’un second pourrait être chargé d’aller chercher l’appareil. A termes, l’objectif est d’augmenter le taux de survie des victimes de 5 % à 25 %, comme cela a déjà été fait au Tessin.

 

Formation subventionnée

La commune proposera une formation à l’utilisation du défibrillateur. Elle subventionnera les 10 premiers inscrits à hauteur de 50 %. Les cours coûteront entre 180 et 250 francs selon le nombre de participants. Les personnes intéressées pourront aussi se former dans le cadre du programme First Responder, qui est gratuit mais demande un engagement par la suite. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus